Portrait

La mission de la fondation Science et Cité depuis 25 ans.

Science et Cité est une fondation suisse d'utilité publique active au niveau national. Depuis 25 ans, elle encourage le dialogue entre la science et la société par des projets innovants et à bas seuil.

Le siège de Science et Cité se trouve à Berne. Ses antennes régionales sont le Réseau Romand Science et Cité en Suisse romande ainsi que L'Ideatorio de l'Università della Svizzera italiana au Tessin.

Le Réseau Romand

Le Réseau est actif à trois niveaux : il développe des projets pour le grand public, offre des services à ses membres et participe à la réalisation de projets interrégionaux ou nationaux avec Science et Cité.

 

L'Ideatorio

Au départ une petite antenne régionale de Science et Cité, elle a pris de l'ampleur grâce à la collaboration avec le secteur éducatif de la ville de Lugano et l'Università della Svizzera italiana. Cette synergie permet aujourd'hui de réunir la recherche scientifique, les écoles et le public sur une plateforme de dialogue commune. L'Ideatorio gère aussi un planétarium à Cadro. 

Objectif de la fondation Science et Cité

La fondation

  • favorise la compréhension et l'entente sur les objectifs et les effets de la science dans la société
  • favorise la compréhension et l'entente des préoccupations et des besoins de la société par un dialogue constructif dans la science
  • construit des ponts entre la science et la société en ouvrant l'activité scientifique à la collectivité.

Les statuts de Science et Cité

Historique

La fondation a été créée en 1998, à l'initiative de l'ancien secrétaire d'État à l'éducation et à la recherche, Charles Kleiber. L'élément déclencheur de la création de Science et Cité a été l'initiative dite de protection génétique, qui demandait la «protection de la vie et de l'environnement contre les manipulations génétiques». Certes, la demande politique a finalement été clairement rejetée, mais la campagne de votation a clairement montré qu'il existait un fossé profond entre la science et le public : d'un côté, les chercheur·euse·s des hautes écoles et de l'industrie qui voulaient étudier le génie génétique et l'utiliser pour eux-mêmes, de l'autre, le public avec son attitude souvent sceptique face au génie génétique vert. Dans cette situation, Science et Cité, en tant qu'interface neutre, devait favoriser le dialogue et donc un climat de confiance mutuelle entre les chercheur·euse·s et les citoyen·ne·s.

Depuis le 1er janvier 2012, la Fondation est rattachée aux Académies suisses des sciences en tant que centre de compétence Dialogue.

Science et Cité n'est pas une fondation donatrice, mais est elle-même opérationnelle. Le financement de base est assuré par la contribution fédérale aux Académies suisses des sciences. Les projets sont financés par le biais de conventions de prestations et de partenariats de projets.

Organisation

  • Les organes de la Fondation sont le Conseil de fondation, le Secrétariat national ainsi que l'organe de révision.
  • Le Conseil de fondation est l'organe suprême de Science et Cité. Il se compose d'un minimum de 5 et d'un maximum de 7 représentant·e·s des milieux scientifiques, économiques et sociaux.
  • Le Secrétariat national se compose de la direction, y compris les deux personnes chargées de la coordination pour le Réseau Romand Science et Cité et L'ideatorio au Tessin ainsi que l'équipe de projet.
  • Un organe de révision externe et indépendant vérifie chaque année la comptabilité de la Fondation et soumet au Conseil de fondation un rapport d'audit sur les résultats.

 

Uns als Stiftung braucht es mindestens genauso wie damals, wenn nicht noch mehr. Die Bedeutung von Wissenschaft und Forschung in unserer Gesellschaft ist weiter gestiegen. Umso wichtiger ist es, den gegenseitigen Austausch und das Verständnis füreinander zu fördern.

Philipp Burkard, Geschäftsführer Science et Cité 

En novembre 2023, nous avons fêté nos 25 ans d'existence.  

en haut de la page